moulindelangladure.typepad.fr > La guerre de l'affiche

Canada : En avant les Canadiens Français!

Canada : En avant les Canadiens Français!

Canadiens, suivez l'exemple de Dollard des Ormeaux
Durant les premiers mois de la guerre, les volontaires affluèrent aux centres de recrutement, mais la croissance rapide des effectifs de l'armée et les très lourdes pertes, au front, eurent tôt fait de réduire cette ferveur. Peu avant 1917, à la suite d'un scrutin fédéral fort émotif, tenu sous le thème de la conscription qui divisa profondément la population, le gouvernement imposa le service obligatoire pour forcer les récalcitrants à « faire leur part » . Au Québec, la guerre avait, à ses débuts, très peu touché la plupart des francophones qui ne ressentaient guère d'attachement à l'endroit de l'Angleterre; aussi l'amère pilule de la conscription rendit-elle la tâche encore plus difficile.

En raison du climat politique et social particulier du Québec, les affiches de recrutement y utilisaient parfois des formules de persuasion différentes de celles diffusées ailleurs au pays. On fit ainsi appel à certains des plus grands héros et héroïnes de l'histoire du Canada français. Puis, comme la défense du pays (contrairement à la guerre outre-mer) était une cause apparemment chère à la majorité des francophones de la province, les affiches laissaient entendre que la guerre pourrait bien se propager ici même si elle n'était pas remportée en Europe. Sur cette affiche, la résistance courageuse de Dollard des Ormeaux contre les Iroquois, au Long-Sault, en 1660, exhorte les Canadiens français à ne pas attendre que l'ennemi vienne à eux et à s'engager immédiatement dans l'armée.

Concepteur et imprimeur inconnus
Produite pour le Comité de recrutement canadien-français
Imprimé commercial en couleur, 1915-1918, Canada

Précédente | Accueil | Suivante